Décoration

5 astuces pour diminuer l’entretien de son jardin

Beaucoup de personnes rêvent d’avoir un beau jardin, mais peu d’entre elles arrivent à trouver le temps et l’énergie pour s’en occuper dignement. Comment faire pour pouvoir admirer son jardin lorsque le jardinage n’est pas une priorité dans notre emploi du temps ? Voici quelques conseils pour vous aider à mieux organiser votre quotidien tout en laissant votre jardin s’exprimer de la meilleure manière qu’il soit.

Moins de temps pour la pelouse

La pelouse demande beaucoup d’entretien si vous bénéficiez d’une grande surface à tondre. Pendant les grandes chaleurs, vous pouvez la laisser dormir, bien qu’elle jaunisse dans un premier temps. Cela lui permettra de mieux repousser une fois que la pluie aura fait son apparition.

Pour vous faciliter la tâche, de nombreux outils sont désormais disponibles sur le marché. C’est le cas de la machine Grin qui transforme l’herbe en engrais pour votre pelouse et vous demande moins d’effort par son côté pratique. Votre gazon deviendra ainsi plus beau sans aucun entretien. Enfin, aucune interruption n’est nécessaire pour vider le bac. Un gain de temps considérable !

Un arrosage pertinent

Afin d’éviter de devoir arroser sans cesse durant les grosses chaleurs, il est préférable d’arroser tôt le matin ou tard le soir. Ainsi, il y aura moins d’évaporation car le sol sera plus frais et les plantes profiteront ainsi davantage de l’arrosage. Petite astuce : vous pouvez placer un paillis épais entre les plantes, ce qui va réduire leurs besoins en eau.

Un potager aux bonnes dimensions

Tout dépend du nombre de bouches que vous avez à nourrir à la maison, mais en général, les dimensions standards d’un potager sont de 120cm x 240cm. Ce format est pratique et permet de produire suffisamment de fruits et de légumes pour une petite famille sans pour autant demander plus de deux heures d’efforts par semaine.

Des plantes paresseuses

Certaines plantes nécessitent moins d’entretien que d’autres. Elles doivent, pour cela, répondre à différents critères : être autonettoyantes, résistantes aux microbes, peu de besoin en eau, adaptées au climat… Elles doivent ainsi se suffire à elles-mêmes.

Les couvre-sols empêchent l’apparition des mauvaises herbes. On compte parmi elles les œillets, le bugle et la pervenche pourpre, le lamier… Les arbustes tels que le laurier ou le romarin ont peu d’exigences en matière d’entretien. Enfin, les graminées ornementales remplissent leur fonction de décoration tout en étant résistantes à la sécheresse.

Lutter contre les mauvaises herbes

N’hésitez pas à planter plus densément afin de permettre aux plantes de se toucher une fois arrivées à maturité. Cela va ainsi limiter le développement des mauvaises herbes. Si malgré tout, certaines apparaissent, arrachez-les immédiatement et recouvrez le trou laissé dans le sol par du paillis.