Travaux

Combien de ramonage sont nécessaires chaque année pour votre cheminée ?

De nombreuses propriétaires ou locataire choisissent de ramoner leur conduit de fumée. Savez-vous qu’un ramonage est une prévention élémentaire, à renouveler régulièrement ? Effectivement, disposez d’une cheminée emporte quelques obligations qu’il convient de respecter. Mais à quelle fréquence le faire et quels sont les équipements nécessaires ? Voici quelques informations utiles pour profiter sereinement de sa cheminée surtout lors du froid.

Le ramonage : ce qu’il faut savoir ?

Vous avez une cheminée ? C’est parfait ! Elle apporte de la chaleur et convivialité dans le foyer. Cependant, elle nécessite un entretien régulier après avoir brûlé les bûches, afin de se prémunir contre le risque d’intoxication au monoxyde de carbone. Pour une question de sécurité, mais aussi d’efficacité sur la chauffe, le nettoyage des conduits de fumées est indispensable. 

Ce ramonage figure dans les règlements sanitaires de la commune du logement concerné. Ce n’est pas une obligation à l’échelle nationale. Mais, ramoner sa cheminée une à deux fois par an est obligatoire. Souvent, les propriétaires l’exécutent une fois avant la saison de chauffe et une seconde fois pendant la saison de chauffe.

Quel professionnel pour faire ramoner sa cheminée ?

Le ramonage est obligatoire pour des raisons de sécurité. Ce nettoyage doit être réalisé par un ramoneur certifié, c’est-à-dire qualifié, ou ayant une expérience en quelques années. Nombreuses sont les spécialistes qui peuvent intervenir au nettoyage de votre conduite de fumée. Systématiquement, vous devez faire appel à un professionnel pour faire le ramonage de votre cheminée.Ils ont été spécialement formés et peuvent répondre parfaitement à votre besoin.

Mais avant, ce professionnel doit être en mesure de vous fournir une qualification professionnelle et un agrément lui permettant d’exercer cette activité. Une fois le travail effectué, ils doivent vous remettre également un certificat de ramonage en plus de la facture. Deçà, en cas de sinistre, vous n’avez qu’à montrer ce document à votre assureur. Si vous êtes la propriétaire de la maison, vérifiez que l’entretien de la cheminée a bien été réalisé, lors de chaque changement de locataire.

Le tarif des ramonages

Le prix d’un ramonage dépend d’un pays à l’autre, du professionnel contacté, et en fonction de votre type de cheminées : bois, au charbon, au gaz, ou au fuel. Il est également lié à la taille de votre conduit, et à la durée de l’intervention. Parfois, le frais du déplacement des ramoneurs ainsi que la protection des lieux, le nettoyage et l’aspiration de la suie peut être pris en compte dans le devis. Comptez donc entre 40 à 60 € pour un chauffage en bois et une chaudière à gaz, 50 à 80 € pour un chauffage au fuel et à partir de 150 € pour une chaudière collective. Souvent, l’opération dure 15 à 30 minutes.