Uncategorized

Comment traiter l’eau de votre piscine ?

On est entré dans la période des vacances et le mercure continuera à augmenter. Comme la chaleur favorise la prolifération des algues et des bactéries, une désinfection régulière et efficace est nécessaire. L’hypochlorite de calcium figure parmi les solutions disponibles. Pour choisir un produit adapté à votre piscine, il est important de bien connaître les avantages et les inconvénients de chaque option.

Le Chlore, un produit efficace

Disponible sous plusieurs formats, le chlore est un traitement efficace contre les champignons, les algues et les bactéries. Par ailleurs, il est facile à utiliser et son prix est largement abordable. Toutefois, il peut générer une odeur fortement désagréable s’il est mal dosé. Par ailleurs, le taux de PH nécessite une surveillance régulière. Afin de réduire ces défauts, on peut utiliser l’hypochlorite de calcium, un chlore non stabilisé.

Le Brome, un oxydant inodore

Comme le Chlore, le brome élimine les organismes microscopiques et les fabricants proposent plusieurs formules de présentation. Même si l’eau est particulièrement chaude, son efficacité reste optimale. Ce produit se démarque par son caractère inodore. Parmi les inconvénients, son coût élevé arrive en premier. Sa dissolution prend également beaucoup plus de temps.

L’oxygène actif, un produit pour les peaux sensibles

Alors que les peaux délicates supportent mal le chlore et le brome, surtout quand leur dosage n’est pas précis, elles tolèrent mieux l’oxygène actif. Ce produit convient à toutes les piscines et l’associer avec d’autres traitements est possible. Néanmoins, son efficacité diminuera si l’eau est trop chaude et sa sensibilité aux UV et le taux de PH est élevé. En outre, utiliser un désinfectant reste nécessaire, car il n’élimine que les algues.

Ultraviolets, un plus pour la stabilité

Le principe consiste à placer une lampe UV dans un compartiment placé après le filtre. Les rayons émis détruisent plusieurs éléments nocifs de la piscine. Comme il s’agit d’une approche non chimique, elle n’influence pas le PH de l’eau. Cependant, renforcer le traitement par un désinfectant comme le chlore ou le brome est indispensable. Le prix de ce traitement est élevé, la mise en place de la lampe coûte aux alentours de 2500 euros. Remplacer la lampe après 8.000 heures d’utilisation est également conseillé.

Ionisation cuivre-argent, un procédé naturel

Les ions de cuivre et d’argent éliminent les algues et désinfectent l’eau de votre piscine. Pour les obtenir, il faut placer des électrodes de cuivre et d’argent au sein de la filtration. Le traitement s’effectue automatiquement et l’utilisation des produits chlorés diminuera de manière conséquente, jusqu’à une proportion de 80%. L’installation peut atteindre les 2500 euros et une vérification systématique du PH est requise.

L’électrolyse, simple et pratique

Cette méthode consiste à générer du chlore en électrolysant de l’eau salée avec un dispositif électrique. Avant de lancer la procédure, il faut verser entre 3 et 5 g/l de sel dans la piscine. L’eau traitée par électrolyse est bien tolérée par la peau. Si l’achat du sel ne risque pas de grever votre budget, le prix de l’appareil électrique est aux environs de 1000 euros. L’instabilité du PH figure aussi parmi les inconvénients de cette approche.