Travaux

Comment une chaudière biomasse individuelle fonctionne-t-elle ?

La chaudière biomasse individuelle reste une bonne alternative pour la production d’énergie verte. A l’instar de sa cousine, la chaudière classique, la biomasse brûle un combustible pour produire de la chaleur. Adéquate pour tous les foyers, la biomasse est une solution très plébiscitée pour des raisons à la fois écologiques, économiques et financières.

Utilisant des ressources renouvelables, la biomasse demeure ainsi une alternative très recherchée. Mais comme fonctionne-t-elle réellement ? Et quels avantages peut-on en tirer ?

Ce qu’est la chaudière biomasse individuelle 

La chaudière biomasse individuelle est une chaudière semblable à une chaudière classique. Mais avec le terme biomasse, on se penche surtout vers une transformation énergétique plus écologique. En effet, la biomasse désigne les matières organiques pouvant être transformées en sources d’énergie, qu’elles proviennent d’animaux ou de végétaux.

Mais sur le marché, c’est le bois qui est le plus utilisé pour faire fonctionner ce type de chaudière. Mais à la différence des méthodes anciennes, on utilise maintenant des pellets de bois, ou encore des plaquettes. Pour autant, cela n’empêche pas une utilisation très répandue des bûches.

La particularité de la chaudière biomasse c’est qu’elle utilise une ressource renouvelable. En général, la chaudière biomasse individuelle est donc une chaudière classique mais dont la ressource est le bois.

Comment elle fonctionne

La biomasse fonctionne tout simplement comme une chaudière classique. Mais la biomasse utilise le bois comme ressource pour produire de la chaleur. Ainsi, la chaudière utilise le procédé de combustion sur le bois pour produire de l’énergie.

La chaleur produite par la combustion est transmise à un fluide caloporteur. L’eau récupérée est stockée dans un ballon ou est transférée directement vers un système de chauffage central afin d’être utilisée dans l’immédiat pour chauffer la maison.

Durant la combustion, la fumée produite par le bois est évacuée par un conduit de cheminée. En effet, la fumée à grande quantité pouvant être nocive, elle devra être impérativement acheminée. La cendre sera récupérée dans un bac spécial.

En ce qui concerne le stockage pour un approvisionnement en continu en énergie, on utilise soit le chargement automatique soit un chargement manuel. Dans le premier cas, le bois est stocké dans un silo.

Il faut juste veiller à ce que celui-ci soit bien approvisionné. Dans le second cas, vous devez charger  votre chaudière biomasse en fonction de vos besoins.

Les avantages à tirer

Etant une méthode de chauffage écologique, la chaudière biomasse présente des avantages notables dont les suivants :

  • Elle utilise une ressource renouvelable qu’est le bois. En effet, le bois est une ressource disponible. Il faut tout simplement que l’accroissement soit élevé par rapport aux taux d’exploitation. Une raison pour laquelle on conseille toujours aux consommateurs d’utiliser des bois provenant de forêts avec des suivis stricts.
  • S’ajoute à cela un prix de bois très attractif pour les particuliers. Ainsi, ils ne sont pas obligés de dépenser beaucoup pour se chauffer. A noter que le bois coute deux fois moins que le gaz surtout dans les grandes villes. En tant que particuliers, vous pouvez ainsi faire des économies importantes sur le long terme.
  • Un autre avantage aussi c’est que l’exploitation créer de nouveaux emplois sur le marché.
  • Passer vers une chaudière biomasse vous permet aussi de jouir d’aides financières. En effet, adopter ce type d’énergie verte reste en faveur de la protection de l’environnement. Un geste récompensé à travers des aides, appuis ou réduction. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’un taux à TVA réduit, d’un crédit impôt, d’un éco-prêt à taux zéro ou d’aides financières. Toutefois, il faut être éligible pour pouvoir en profiter pleinement, et cela en prenant en compte quelques conditions comme faire appel à un artisan RGE. Avec les aides, le coup de l’installation est diminué permettant de faire des économies importantes sur le long terme.

Le type de combustible utilisé

Le choix de sa chaudière biomasse se base surtout sur le type de combustible utilisé. Mais il faut aussi prendre en compte d’autres paramètres importants comme les dimensions et les méthodes de stockage sans oublier votre budget.

Toutefois, le point le plus important reste le type de combustible car ils diffèrent un peu :

  • Les bûches de bois sont des classiques encore très en vue sur le marché. Ce qui est nettement déplaisant avec les bûches c’est leur taux d’humidité très élevé, donc la performance est moindre. Elles sont également très lourdes et de tailles importantes. Toutefois, avec un excellent stockage et sèches, les bûches peuvent procurer une certaine énergie à la maison.
  • Les granulés : très communs, ces types de combustible ont l’avantage d’une petite taille. Le taux d’humidité est très faible et son utilisation est facile. Vous pouvez ainsi les stocker plus facilement. D’autant plus que vous avez le choix d’acheter un sac de granulés ou de vous faire livrer tout un camion.
  • Et enfin on retrouve les plaquettes de bois. Ce type de combustible est conseillé pour les personnes qui veulent investir peu car il revient moins cher sur le marché. En effet, les plaquettes de bois proviennent de déchets de bois, d’où un prix aussi attractif. Avec un prix bas, la performance est toutefois très élevée avec la possibilité d’un chargement automatique.

Pour un équipement plus performant n’oubliez pas le chargement mais aussi les dimensions de l’appareil. Le mieux est toujours de faire appel à un professionnel pour un devis précis et pour jouir du bon appareil chez soi.

Combien coûte une chaudière biomasse individuelle ?

Avec un fonctionnement efficace, la chaudière biomasse doit être en mesure de produire de l’énergie sans polluer. Une raison pour laquelle son prix n’est pas donné. Pour une chaudière biomasse individuelle, comptez entre 3 000 et 24 000 euros à l’achat neuf.

Les performances varient en fonction du prix. Et bien que cet appareil semble être un bon investissement à l’achat, n’oubliez pas aussi d’inclure dans votre budget le prix d’installation. Comptez environ 2 000 euros en moyenne pour l’installation par un professionnel