Travaux

Que faire en cas de dégâts des eaux ?

Les dégâts des eaux est un des sinistres les plus fréquemment subis dans les habitations. Heureusement pour les habitants, ce sinistre est couvert par l’assurance multirisque habitation. Derrières ce type de sinistre, on trouve plusieurs causes, dont le mauvais entretien des canalisations et des robinets, la négligence des habitants…etc. Résultats : des baignoires débordées et des logements inondés, surtout en printemps. Quels sont les bons réflexes à adopter en cas de dégâts des eaux ? C’est ce qu’on va voir tout de suite dans la suite de l’article.

Trouver la source de la fuite pour limiter les dommages

La première chose à faire est de chercher la source de ces fuites. Il est primordial de le faire avant toute autre chose. Essayez de localiser l’endroit de la fuite d’eau, la cause de ce sinistre et de la bloquer pour arrêter le flux d’eau, ou du moins le diminuer. Vous devez appeler un spécialiste (Recherche de fuite eau paris) sur le champ, mais en attendant qu’il arrive, essayez de faire le nécessaire pour arrêter l’écoulement d’eau. Assurez-vous cependant que les frais du plombier seront bel et bien pris en charge par votre assurance, ce qui est généralement le cas, mais vérifier pour en avoir le cœur net.

Signaler le sinistre dans les délais

Vous avez un délai de cinq jours grand max pour signaler la fuite d’eau à votre compagnie d’assurance. Il va de ce fait ouvrir un dossier sinistre en votre nom et vous demandera de vous déplacer chez lui (sinon au téléphone) pour lui décrire les causes et le déroulement du sinistre. Cela devrait suffire si vous habitez une maison individuelle. Par contre, si vous habitez un immeuble et que plusieurs logements sont touchés, on vous demandera de remplir un constat à l’amiable pour cerner les dégâts causés aux autres habitants. Ce constat doit être signé par vos voisins aussi. Toujours faut-il garder en tête le délai des 5 jours.

Quel type de règlement ?

Le type de règlement va dépendre de plusieurs facteurs dont le montant des dégâts, le niveau de complexité de la fuite d’eau et la durée estimée pour la réparer. Vous avez deux cas de figures, soit l’expert vous appelle pour estimer le montant des dégâts et les frais de réparation, soit cet expert de la compagnie d’assurance se déplace chez vous pour faire cette constatation.  La télé-expertise est la plus courante et se fait pour les cas de fuite d’eau simple. Le montant d’indemnisation doit être bien étudié parce qu’une fois l’indemnisation acceptée vous ne pouvez pas la revoir. Le deuxième cas est réservé aux cas de fuites graves dont les dégâts dépassent les milles euros.